Les cerveaux dirigeants de Twitter auraient-ils besoin d’une perfusion de neurones ? Pourquoi ce choix entériné mardi et désormais exclusif d’enterrer les étoiles, si emblématiques de ce réseau social, né le 21 mars 2006, permettant de mettre un tweet en favori ? Des coeurs rouges (certes cela symbolise idéalement la côte d’amour que l’on ressent pour tel ou tel tweet) fleurissent maintenant permettant de “liker” ce qui vous plaît. Twitter perdrait ainsi une signalétique inhérente à son âme originelle selon bon nombre de ses 307 millions d’utilisateurs dans le monde (il occupe la cinquième place mondiale des réseaux sociaux), qui n’en pincent pas de tout coeur, pour cette révolution de leurs us et coutumes numériques. Ce nouveau look était-il nécessaire ?

Ce choix unilatéral a déclenché de nombreux commentaires parmi les internautes et est considéré par beaucoup comme un hold-up de leur identité visuelle sur Twitter à leur insu : on leur aurait subtilisé leurs étoiles chéries et cela démarquerait de façon très floue désormais Twitter de Facebook (son rival de toujours, inaccessible cependant, rivé à son indétrônable première place mondiale avec près de 1,5 milliard d’inscrits). Ainsi, des twittos (utilisateurs pour emprunter un terme plus vulgarisateur) ont d’ailleurs rapidement accompagné tout commentaire, le plus généralement désapprobateur, du hashtag #Favgate, diabolisant -parfois avec un humour décapant cependant- cette “Facebookisation” (excusez le terme gauche) de leur Twitter adoré.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Culture / Découverte

Découvrez aussi

Montlhéry : (Reportage) Retour en images sur le succès de la première médiévale

La ville de Montlhéry organisait les 16 et 17 septembre dernier sa toute première édition …