12:35 - vendredi mai 26, 2017

Vers une simplification de l’orthographe française en septembre ?

572 Vues Julie L. 0 Commentaires
illustration Pixabay

C’est l’étonnante information qui fait débat en ce moment. Et pourtant, la réforme visant à simplifier l’orthographe française n’est pas neuve; elle a en effet été créée et votée par l’Académie Française en 1990 et va prendre effet en septembre prochain avec la réforme des manuels scolaires 2016/2017.

Cette réforme concerne 2400 mots qui vont être revisités et simplifiés. Sur certains mots, l’accent circonflexe va disparaître, dans les cas où il n’y a pas de changement du sens même du mot. Par exemple, les mots « sûrs », « dû » , « jeûne » et bien d’autres restent inchangés.

D’autres mots vont également être modifiés, comme « nénuphar » qui deviendra « nénufar » et « oignon » en « ognon ». De quoi ne plus savoir où donner de la tête lors des prochaines corrections de dictées. Les accents et tirets sont eux aussi affectés ! On pourra écrire weekend à la place de week-end, extraterrestre à la place d’extra-terrestre mais aussi évènement au lieu d’événement si l’on en a envie.

Ces changements sont bien sur contestés par les puristes de la langue française et un groupe s’est même crée à l’occasion sur twitter #Jesuiscirconflexe.

Vous aimerez lire

Sécurité Routière : Le nouveau message de préventi... Dans sa nouvelle campagne de prévention, la Sécurité Routière a décidé de revoir totalement sa méthode de communication.Si dans les messages ...
Eurodictée : La grande finale aura lieu le 10 juin... Un enfant participant à l'Eurodictée 2016 / Photo via CP BUBBLING BULBC'est ce vendredi 10 juin, veille du match d'ouverture de la coupe d'Europe...
Autocollant des « selfies » ... Des autocollants ont été dispatchés sur les ponts mercredi matin pour suggérer aux amoureux d'effectuer ces autoportraits et les publier sur un site i...
Bibliothèques : vers une plus grande flexibilité ?... Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, propose aux collectivités locales « une réflexion pour ouvrir plus et mieux nos bib...

Vos réactions