Guillaume Canet a confié deux drames personnels liés à son film « Les petits mouchoirs » | Actu-Mag.fr
3:34 - mardi août 17, 4883
  • Ciné

Guillaume Canet a confié deux drames personnels liés à son film « Les petits mouchoirs »

217 Vues Arnaud D. 0 Commentaires
Guillaume Canet
Guillaume Canet / Capture

Guillaume Canet s’est récemment confié sur son film Les petits mouchoirs (réalisé en 2009), et qui connaît une suite, Nous finirons ensemble, en cours de tournage.

Le scénario du premier de ces longs métrages se basait sur un événement réellement survenu dans sa vie, à savoir la mort d’un ami dans un accident de la route. Dans le film (son troisième en temps que réalisateur), une bande de potes s’éclataient sur la côte atlantique en dépit du coma dans lequel était plongé l’un des leurs, en soins intensifs à l’hôpital à la suite de son accident. A la fin de ce huis clos, il décédait dans un déluge d’effusions et de larmes.

Deux drames similaires l’un à la suite de l’autre

« Je n’ai pas très bien vécu tout ça. Je parlais d’une histoire vraie, d’un pote mort dans un accident de moto », a expliqué Guillaume Canet, avant de révéler un autre drame, survenu quelques temps plus tard. « Le film a été compliqué pour moi et le jour de la sortie, un autre pote de ma bande s’est tué en moto. J’étais en pleine promo. Du coup, je n’ai pas tellement vécu le succès du film. J’avais l’impression d’un truc très putassier. J’ai même fait un rejet du film », a-t-il confié. Et ce malgré le succès du long métrage à sa sortie, qui a attiré plus de 5,2 millions de spectateurs dans les salles obscures. Il a également valu à Guillaume Caner deux nominations aux Césars 2011.

Actuellement, l’acteur et réalisateur de 45 ans tourne donc la suite des petits mouchoirs au même endroit, au Cap Ferret en Gironde. Plus serein, il a également pu profiter de sa présence au Cap Ferret pour surfer entre deux prises. Le compagnon de Marion Cotillard a heureusement pu évacuer le traumatisme qu’il a évoqué.

Aujourd’hui il apparaît plutôt comme un homme épanoui et heureux voire farceur. Et ce malgré une récente polémique également révélée par VSD, à propos de photos publiées sur Instagram et relatant, selon le réalisateur, l’évolution de l’image de l’homme. Il s’en est suivi une avalanche de commentaires acides voire virulents de la part des internautes, qui n’ont pas forcément apprécié son humour.

Vos réactions

Filed in