2:38 - mercredi novembre 21, 2018

Un étudiant décède au cours d’une soirée sur le campus de CentraleSupélec

367 Vues La Rédaction 0 Commentaires
CentraleSupélec
Le Bâtiment Eiffel de l'école CentraleSupélec / Capture Youtube

Un étudiant de la prestigieuse école d’ingénieurs, CentraleSupélec, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi au cours d’une soirée qui avait lieu sur le campus basé à Gif-sur-Yvette (Essonne).

Hugo Queste, un étudiant de 21 ans, est décédé dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 octobre à l’école CentraleSupélec, après avoir fait une chute accidentelle comme nous le fait savoir un communiqué de presse de l’école publié ce 18 octobre, confirmant une information de RTL.

Retrouvé inanimé par ses camarades

Selon les premiers éléments d’information, le jeune homme qui était alcoolisé ce soir-là, se serait vu refuser l’accès à la soirée étudiante QuadraBang qui se tenait dans l’enceinte de l’établissement. Ses amis l’ont donc raccompagné jusqu’à sa chambre de la résidence étudiante. Seul dans son appartement, et pour une raison encore inexpliquée, Hugo a chuté du balcon de sa chambre, située au deuxième étage comme le précise nos confrères, soit une chute de près de 7 mètres 50.

La victime qui a été retrouvée quelques instants plus tard, inanimée en bas de l’immeuble par ses camarades. Les secours présents sur les lieux de la soirée, ont rapidement pris en charge le jeune homme qui a été transporté d’urgence vers l’hôpital Lariboisière où il est décédé ce mardi matin.

A la suite de ce drame, une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

De leurs côtés, les parents de la victime ont annoncé avoir porté plainte pour « non-assistance à personne en danger.  »

L’alcool, véritable danger dans les grandes écoles

Ces grandes écoles sont connues pour être de véritables bars ambulants où l’alcool coule à flot tout au long de l’année. Que ce soit dans les chambres étudiantes ou lors des grandes soirées. Un véritable fléau que l’école CentraleSupélec combat pourtant depuis plusieurs années afin de « limiter la consommation d’alcool en prenant un ensemble de mesures destinées à prévenir les comportements excessifs » en liaison avec les représentants des organisations étudiantes.

A la suite de ce drame, des mesures ont été prises par la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, afin d’interdire toute vente d’alcool sur le campus de CentraleSupélec. Cette dernière qui se dit « bouleversée par la mort du jeune étudiant » et qui a apporté son soutien à sa famille, ses proches et camarades.

Vos réactions