1:38 - mardi janvier 22, 2019

(Critique) J’ai binge watché plan cœur… deux fois

124 Vues Elise Thierry 0 Commentaires
Plan
Plan Cœur / Capture BA

Aujourd’hui, pas de critique objective. Il n’est plus l’heure de parler de plans, de scénario, de musique, de box office, d’argent gagné, de jeu d’acteurs… Car je suis tombée amoureuse. Tombée en amour comme disent les québécois.

Plan cœur, le nom ne me donnait pas du tout envie de prime abord. Et puis Netflix en a tellement parlé que j’ai accepté de regarder, pour voir, pour me faire mon propre avis.
Quelle claque j’ai pris.

Pour vous resituer l’histoire :
Zita Hanrot (Radiostars, Fatima, La fête est finie) joue Elsa, jeune femme approchant les 30 ans, qui ne se remet pas de sa séparation avec Maxime deux ans plus tôt. Elle vit à Paris chez son père et sort aussi souvent que possible avec ses deux meilleures amies Charlotte et Milou, respectivement incarnées par Sabrina Ouazani(Pattaya, Taxi 5) et Joséphine Drai (Si j’etais un homme, les nouvelles aventures de Cendrillon).

N’en pouvant plus de la voir si désœuvrée, Charlotte va avoir l’idée un peu tordue de lui payer un escort boy sans le lui dire. Il ne manquerait plus qu’elle tombe amoureuse de ce prince un peu trop charmant pour être vrai… C’est Marc Ruchmann, qu’on avait adoré dans « loue moi » aux côtés de Déborah François qui joue « le pute ».

Et voilà que l’histoire se pose, et pose de vraies questions sur l’amour, la fidélité, les relations, l’amitié, la façon de gérer une infidélité… les murs sont fragiles et se détruisent au fur et à mesure des huit épisodes (25min chaque) de cette première saison.

Zita Hanrot est parfaite en Bridget Jones paumée à la française, ses acolytes féminines jouent leur personnage à la perfection. Certains iront à dire que cette french romcom (comprendre comédie romantique à la française) en fait trop et se noie dans les clichés du genre. Que nenni, c’est exactement ce que l’on recherche en cette période de fin d’année. Les personnages secondaires masculins ne sont pas en reste avec notamment Tom Dingler (Catherine et Liliane) en homme d’affaires À côté de ses pompes.

La musique, où se mêlent Juliette Armanet, Bagarre, Mome ou encore Bobby La pointe est tout simplement divine…et elle nous cache quelques belles surprises.

Plan cœur, la saison 1 déjà sur Netflix, foncez la dévorer.

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

News Feed
Filed in