3:45 - dimanche février 24, 2019

Gymnastique : l’incroyable performance de Katelyn Ohashi !

207 Vues Virginie A. 0 Commentaires
Katelyn Ohashi
La gymnaste américaine, Katelyn Ohashi / Capture Youtube

Sur Twitter, la vidéo du programme original de la gymnaste américaine, Katelyn Ohashi, récompensée par un 10 de la part du jury, est proche des 40 millions de vues.

Le 12 janvier dernier, alors qu’elle participe à une compétition universitaire avec son équipe d’UCLA, Katelyn Ohashi fait sensation : un rythme endiablé, une maîtrise technique impeccable et, surtout, un sourire sincère. La performance est parfaite, elle obtient la note de 10, la vidéo devient rapidement virale et fait le tour du monde. La vidéo a été vue 37,8 millions de fois ! Et retweetée 165 882 fois !

Pendant une minute trente, la gymnaste américaine de 21 ans a enchaîné les saltos, les flips, les sauts, les figures sur plusieurs chansons notamment de Michael Jackson pour enchanter les spectateurs, comme le relate France Bleu.

Une belle revanche

Le milieu est exigeant. Le milieu est intransigeant. L’athlète souffre du regard sans pitié, sans scrupule, des juges et de ses concurrentes directes. Pas assez talentueuse, trop grosse, lui dira-t-on. L’adolescente vacille. Sous la pression, elle se pèse chaque jour. Pas de place aux excès. Elle se prive de tout. Mais, en 2013, son corps, mis à rude épreuve, lâche. Katelyn Ohashi était promise à une brillante, alors âgée de 16 ans, participe à l’American Cup, une prestigieuse compétition américaine qui rassemble les meilleurs gymnastes de la planète.

Ce jour-là, dans une épreuve devenue étape du circuit Coupe du monde, elle bat Simone Biles. Malheureusement, juste après son triomphe à l’American Cup, Katelyn Ohashi doit être opérée d’une épaule. C’est le début de l’engrenage. Dos fracturé, épaules déchirées, elle enchaîne les blessures. Au point de finir par renoncer au circuit Elite, le plus haut niveau, en 2015. C’est cette dictature du poids qu’elle accuse d’ailleurs d’avoir causé les blessures qui ont eu raison de sa carrière. Toute cette pression commençait à avoir raison de son amour pour le sport.

Il lui aura fallu plusieurs années pour se remettre physiquement, dans l’équipe universitaire américaine de gymnastique, à un niveau moins contraignant que le circuit Elite.

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)