3:42 - mardi avril 23, 2019

Pays-Bas : L’homme qui a ouvert le feu dans un tramway à Utrecht a été interpellé

216 Viewed Jérémy Renard 0 respond
Pays-Bas
Gokmen Tanis, l'homme qui a tué trois personnes et en a blessé à autres au Pays-Bas, ce lundi / Capture Youtube France 24

Un homme a ouvert le feu ce lundi matin dans un tramway à Utrecht, aux Pays-Bas, faisant trois morts et neuf blessés selon un tout dernier bilan. Activement recherché par la police, l’assaillant a été interpellé en fin de journée par la police.

Une fusillade a éclaté ce lundi matin vers 10h45, dans un tramway d’Utrecht, aux Pays-Bas. Un homme a ouvert le feu à bord de la rame, tuant trois personnes puis en blessant neuf autres selon le tout dernier bilan des autorités. Un vaste dispositif de secours ont été déployés sur place pour venir en aide aux nombreuses victimes. Des hélicoptères médicaux ont transporté les personnes grièvement blessées vers les hôpitaux de la région.

Un acte « terroriste » ?

L’individu, identifié par les caméras de surveillance du tramway s’apelle Gokmen Tanis. Ce dernier âgé de 37 ans et originaire de Turquie, a pris la fuite après la fusillade. Il était activement recherché par la police tout au long de la journée avant d’être appréhendé ce lundi soir, à Oudenoord. De son côté, la police a fait part via un communiqué que l’acte pouvait être « potentiellement terroriste ». Si cette dernière évoque un seul tireur, la police n’exclut toutefois pas la possibilité qu’il y en ait plusieurs.

De son côté, le premier ministre Hollandais, Mark Rutte s’est exprimé à la suite de l’attaque. « Nos pensées vont aux parents des victimes, aux familles qui ont perdu un membre bien-aimé. Nos pensées vont aussi aux blessés, qui luttent maintenant pour leur vie. L’ensemble des Pays-Bas partage votre douleur profonde.  » a-t-il écrit dans un tweet ce lundi.

Emmanuel Macron s’est également exprimé sur son compte twitter : « Toujours la même violence sanglante à laquelle on ne s’habitue pas, à laquelle on ne se résignera jamais. Pensées pour les victimes et familles d’Utrecht. Nous sommes à vos côtés dans le deuil et la détermination à lutter contre ceux qui veulent imposer la terreur. » a écrit le Président de la République.

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Filed in