Close

Acte 53 des gilets jaunes : Manu a perdu l’usage de son œil après avoir reçu une grenade lacrymogène en plein visage

gilet jaune

Manu, touché par une grenade lacrymogène ce samedi / Capture Twitter @AltraMale

Il était venu manifester pacifiquement aux côtés de sa femme et ses amis mais ce samedi, la vie de Manu a basculé en marge de la 53ème manifestation des gilets jaunes à Paris.

L’homme âgé de 41 ans, surnommé Manu, a été touché en pleine tête alors qu’il se trouvait dans le cortège parisien de la 53ème manifestation du mouvement des gilets jaunes.

Dans les images très violentes qui ont été partagées à de nombreuses reprises sur les réseaux sociaux, on peut-y voir l’homme discuter avec ses amis, place d’Italie, lorsque ce dernier reçoit un énorme projectile au visage. Rapidement pris en charge par les street medics, Manu, a été évacué vers un hôpital de la capitale. Opéré en urgence, le père de famille originaire de valencienne a perdu l’usage de son œil.

Manu a perdu l’usage de son œil

La compagne de la victime qui s’est exprimé à nos confrères de CheckNews, a déclaré : « Son globe oculaire était coupé de part et d’autre à cause de la violence de l’impact. Et par la suite, il perdra sûrement aussi l’œil »

Dans la vidéo, on peut voir au ralenti que le projectile reçu en plein visage par Manu, est une grenade lacrymogène. De son côté, Libération précise que la préfecture de police de Paris a annoncé que le préfet Lallement allait saisir l’IGPN afin de faire toute la lumière sur ce nouvel incident.

Le parquet de Paris a quant à lui ouvert une enquête pour « violence par personne dépositaire de l’autorité publique avec armes ayant entraîné une interruption temporaire de travail de plus de huit jours »

Manu est la 25ème victime éborgnée depuis le lancement du mouvement qui fêtait ses 1 ans ce samedi, le mouvement ayant débuté le 17 novembre 2018.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top