Close

Qui pour remplacer Benjamin Griveaux en tête de liste de En Marche ?

Benjamin Griveaux

Benjamin Griveaux / Photo : Jacques Paquier / CC BY 2.0

Hier matin, une bombe explose dans le camp En Marche : une vidéo à caractère sexuel de Benjamin Griveaux, tête de liste La République en Marche des prochaines élections municipales à Paris, a été diffusée dans la presse. Leur propagation sur les réseaux sociaux a été évidement fulgurante.

Et cette fulgurance a conduit à l’inévitable : Benjamin Griveaux se retire de la campagne des élections municipales 2020, alors qu’il était accrédité de 16% des voix, se plaçant 3e derrière Anne Hidalgo et Rachida Dati selon le sondage Odaxa-CGI pour le Figaro.

« Je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis, cela va trop loin »

Benjamin Griveaux

Mais qui est à l’origine de cette fuite ? Le coupable s’est dénoncé lui-même : il s’appelle Piotr Pavlenski. Ce dernier est un activiste russe qui ne supportait pas « l’hypocrisie » du candidat à la Mairie de Paris « qui dit qu’il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants » comme le précisent nos confrères du Monde.

Pour La République en Marche, la chute de l’un des pionniers du mouvement est une nouvelle défaite… Cependant la campagne continue et leur principale inquiétude : trouver un remplaçant. Selon Le Figaro, l’objectif d’En marche est « d’avoir un candidat en début de semaine ».

Plusieurs noms ont été cités depuis hier : Marlène Schiappa, Mounir Mahjoubi, Julien Bargeton et d’autres…

Mounir Mahjoubi, Sylvain Maillard et Julien Bargeton en tête de liste pour représenter LREM à la mairie de Paris ?

Marlène Schiappa s’est déjà exprimée sur le sujet, et a affirmé à BFM TV qu’elle ne sera pas candidate puisqu’elle n’est pas intéressée, étant déjà sur la liste du 14e arrondissement. L’autre ministre concernée, qui a aussi décliné, est Agnès Buzyn, considérant son travail comme trop prenant.

Les trois candidats potentiels à cette investiture sont des parlementaires : les députés Mounir Mahjoubi, Sylvain Maillard et le sénateur Julien Bargeton. Le premier et le dernier se sont déjà déclarés intéressés. Mounir Mahjoubi s’est dit disponible, lui qui a été le premier à proposer sa candidature.

En attendant le choix des marcheurs « l’Affaire Griveaux » se poursuit, et l’ex-candidat prévoit de poursuivre l’activiste russe pour avoir violé sa vie privée, selon son avocat, Richard Malka dans Le Monde.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top