Close

Coronavirus. Les associations de protection animale en détresse demandent un fonds d’urgence du Gouvernement pour survivre !

Montgeron

Illustration d'un chien / Pixabay

Une pétition en ligne a été lancée pour leur venir en aide. Celle-ci ayant déjà rassemblé plus de 27.000 signataires.

Ethics For Animals, One Voice, L’Arche des Associations et le Collectif Chats 100 % Stérilisation Obligatoire (qui regroupe 607 associations de protection animale) viennent de lancer une pétition* pour demander au Gouvernement de débloquer une aide pour traverser la crise sanitaire du COVID19.

« Le Gouvernement vient d’accorder, sans aucune contrepartie, des aides de 19 millions d’euros pour les zoos et les cirques et 10 millions d’euros pour les éleveurs canins. Il est temps que le Président de la République et le Gouvernement entendent le cri de détresse des associations de protection animale qui font face à de grosses difficultés pour continuer leur mission d’intérêt général ! » déclarent Christophe ARVIS, Président d’Ethics For Animals, Muriel ARNAL, Présidente de One Voice, Christine HIS, Déléguée Générale de L’Arche des Associations et Gorete NEVES, Co-responsable du Collectif Chats 100% Stérilisation Obligatoire.

Depuis 2010, 3 212 associations ont été créées en France. Chaque année, elles agissent dans l’ombre pour faire un travail indispensable dont l’État s’est malheureusement désengagé : campagnes de stérilisation de chats libres, accueil d’animaux abandonnés, prise en charge d’animaux blessés, maltraités, victimes de trafics, soins aux animaux malades, aide aux animaux de personnes hospitalisées, etc… autant de missions accomplies quotidiennement et bénévolement par ces structures réparties sur toute le territoire national.

Aujourd’hui, ces associations sont dans une situation financière intenable. Leur rôle est pourtant fondamental, elles représentent des capacités d’accueil supplémentaires, importantes et précieuses, quand les refuges de la SPA (55 au total) et de la Confédération (270 en France) affichent complet. Si ces 3 212 associations et refuges Français sombrent faute de financement, de nombreux sauvetages d’animaux ne pourront plus être effectués, des quantités de vies animales seront menacées, la saturation des autres refuges et fourrières fera craindre de très nombreuses euthanasies.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top