Close

Coronavirus en France : l’augmentation du nombre de cas inquiète

illustration du coronavirus / Pixabay

Nouveau record de nombre de nouveaux cas avec + 4987 cas en 24 heures depuis le début du déconfinement 

Hier, dimanche 23 aout, le nombre de nouveaux cas contaminés au Covid-19 étaient de 4 897 en France, selon Santé publique France. Ces nouveaux chiffres inquiètent en vue de la rentrée. En effet, Olivier Véran, le Ministre de la Santé, parlait hier d’une « situation à risques » dans le Journal du Dimanche. 

Cette augmentation de nouveaux cas s’additionne d’une légère augmentation de cas en réanimation puisqu’ils étaient au nombre de 383 hier, c’est-à-dire 3% de plus que samedi dernier. Enfin, un décès supplémentaire actualise le nombre de morts du coronavirus en France à 30 513 depuis le début de l’épidémie. Malgré cette hausse de cas, Olivier Véran confirme toujours le refus d’un confinement généralisé en France comme il l’annonçait vendredi dernier.

De manière plus locale, 7 départements sont classés en catégorie de vulnérabilité « élevée » dont Paris, la Sarthe, les Bouches-Du-Rhône ou encore l’Hérault. 

Le Cap d’Agde fortement touché 

Parmi ces départements, c’est l’Hérault qui fait le plus parler de lui ces derniers jours. En effet, le Cap D’Agde, connu pour ses stations naturistes, a recensé un nombre important de cas cette dernière semaine. Selon l’ARS d’Occitanie, l’agence régionale santé « plus de 800 tests de dépistage ont été réalisés la semaine dernière. Les résultats des tests réalisés mercredi ont confirmé près de 30% de cas positifs parmi des personnes ayant fréquenté le village naturiste du Cap d’Agde » selon un communiqué. 

» LIRE AUSSI – Cap d’Agde : Une centaine de cas de Covid-19 testés positifs au village naturiste

L’OMS alerte avant la rentrée scolaire 

Enfin, en vu de la rentrée scolaire, l’OMS, l’organisation mondiale de la Santé a aujourd’hui donné des directives quant à l’organisation des mesures sanitaires dans le système scolaire. Selon l’Organisation onusienne, il serait préférable d’imposer le masque obligatoire aux enfants dès l’âge de 6 ans. 

Directives contradictoires avec celles données par le Ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer qui impose le masque obligatoire aux collégiens seulement, c’est-à-dire aux enfants de 11 ans et plus. 

Par Clarisse Guibert

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top