Close

Covid-19 : Le président de la région Grand Est inquiet de la lenteur de la vaccination en France

Jean Rottner, président de la région Grand Est / Capture France 2

Invité dans l’émission « 4 Vérités » sur France 2, ce lundi 4 janvier 2021, Jean Rottner, président de la région Grand Est, estime « être face à un scandale d’État » face à la lenteur de la vaccination en France.


Depuis le 27 décembre, la France a pris du retard dans sa campagne de vaccination contre le covid-19, contrairement à d’autres pays européens comme l’Allemagne. Environ cinq cents personnes ont été vaccinés entre le 27 décembre et le 1er janvier. Un rythme beaucoup trop lent pour le président (Les Républicains) de la région Grand Est, Jean Rottner.

Sur le plateau de France 2, l’homme politique aussi médecin urgentiste a estimé « être face à un scandale d’État ». Il dénonce une politique « qui a fait la preuve de son échec par le passé », notamment avec les masques et les tests. Échec qui continuerait avec la campagne de vaccination.

Alors que la région Grand Est est particulièrement touchée par le coronavirus et a fait l’objet d’une extension du couvre-feu à 18h, Jean Rottner a souligné la complexité du processus de vaccination en France : « Se faire vacciner, cela devient plus compliqué que d’acheter une voiture. Il faut des jours de rétractations, des accords oraux, écrits. ».

Faciliter le processus de vaccination

L’élu Les républicains regrette que « tout se décide depuis Paris. Tout se décide sans concertation avec les territoires ». Il souhaiterait une plus grande participation des collectivités locales en leur permettant de commander des vaccins, une fois les stocks écoulés. Tous les professionnels de santé, les pharmaciens, les infirmiers mais aussi les kinésithérapeutes devraient pouvoir vacciner les français le désirant, selon Jean Rottner. 

Le Ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé cet après-midi que plusieurs milliers de personnes ont été vaccinés contre le covid-19 aujourd’hui. Le gouvernement semble donc accélérer la cadence.

Par Anna David

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top