Close

Savoie. Un homme ouvre le feu sur le GIGN avant d’être abattu

Intervention d'un membre du GIGN / CC Hawk Aster

Un quadragénaire connu pour des antécédents psychiatriques, a été abattu ce lundi soir, non loin de Chambéry en Savoie.


L’homme âgé de 44 ans, s’était retranché à son domicile de Saint-François-de-Sales, situé à proximité de Chambéry. Ce dernier menaçait sa mère selon Ouest-France confirmant une information de France Bleu.

Le forcené décrit comme étant « déséquilibré et en pleine crise », avait inquiété ses voisins alors qu’il se trouvait sur son balcon avec une arme de poing de type Beretta. La police était rapidement prévenue ainsi que le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) qui s’étaient rendue sur place.

Depuis 10 heures du matin, le quadragénaire tenait des propos incohérents et multipliaient les allés et retour entre sa cave et son balcon avant de demander aux gendarmes de « le flinguer ».

Il ouvre le feu sur les gendarmes

Au bout de plusieurs heures, les gendarmes ont décidé d’intervenir pour protéger la mère de famille qui se trouvait sur place dans une habitation indépendant, précisent nos confrères. L’individu aurait ensuite marché en direction des gendarmes, arme à la main alors, ignorant ainsi les sommations d’usage des militaires. Ces derniers ont lâché leur chien sur le forcené qui a riposté en tuant l’animal.

Puis il a tiré en direction des gendarmes à plusieurs reprises avant que les membres du GIGN ne l’abattent. Fort heureusement, aucun membre des forces de l’ordre n’a été blessé dans l’échange des tirs. Une perquisition a été effectuée au domicile de l’individu mais les enquêteurs n’ont pas trouvé d’autres armes.

Une enquête a été ouverte et confiée à l’inspection générale de la gendarmerie nationale. (IGGN).

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top