Close

Anne Hidalgo s’oppose finalement au confinement des parisiens le week-end

Hidalgo

La maire de Paris Anne Hidalgo / CC BY 2.0

Après avoir annoncé jeudi dernier qu’elle souhaitait mettre en place un confinement total à Paris pendant trois semaines, la maire de Paris, Anne Hidalgo, est revenue sur ses propos.


L’élue avait fait savoir la semaine dernière, par la voix de son Premier adjoint, Emmanuel Grégoire, qu’elle demandait un confinement total pour Paris pendant trois semaines avant de rouvrir les restaurants et les bars.

Une proposition très critiquée qui avait rapidement fait débat au sein du gouvernement, qui s’est fortement opposé à cette dernière. Face à la polémique, Anne Hidalgo est finalement revenue sur ses annonces ce lundi.

Lors d’une réunion avec l’agence régionale de santé et du préfet de la région Ile-de-France, la Maire de Paris a refusé un confinement le week-end. « Une proposition dure, voir inhumaine. » qu’elle a finalement qualifié. Anne Hidalgo qui a tout de même proposé d’ouvrir les fenêtres des écoles et de faire cours dehors.

La maire de la capitale appelle également à une accélération de la vaccination. Fin mars, au rythme actuel, seul un quart des Parisiens de plus de 75 ans aura reçu deux doses de vaccins. J’ai demandé à l’ARS, au préfet de police et au préfet de région, que nous puissions multiplier par quatre les quantités de vaccins dans la métropole parisienne. » a-t-elle déclaré.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top