Close

Nantes : Les gendarmes évacuent près de 70 personnes qui s’étaient réunies illégalement dans une boîte de nuit

Illustration d'un véhicule de gendarmerie / CC

Les forces de l’ordre ont mis fin à une soirée clandestine qui s’est déroulée dans la nuit de vendredi 2 au samedi 3 avril, dans une boîte de nuit de Nantes.


La fête aura été de courte durée… Les gendarmes de Nantes sont intervenus dans la discothèque « Cuba Libre » alors que celle-ci y accueillait une fête clandestine réunissant près de 70 personnes.

Les militaires ont évacué les lieux peu avant un heure du matin, comme le rapporte Ouest-France. Selon nos confrères, l’organisatrice de la soirée a quant à elle été verbalisée, de même que le propriétaire du club. Ce ne serait pas la première fois que la discothèque ouvre ses portes à des soirées organisées illégalement depuis le début du confinement alors que le gouvernement vient de durcir les règles avec l’annonce d’un troisième confinement en France.

Par La Rédaction

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top