Monde

Guerre en Ukraine. La Russie enterre son plus jeune conscrit de 18 ans, ayant été tué au cours des combats contre l’Ukraine

Yegor Pochkaenko, est le plus jeune conscrit russe a avoir été tué après avoir été envoyé pour combattre en Ukraine.


Il est la plus jeune victime russe tué pendant la guerre en Ukraine menée par Vladimir Poutine.

Yego Pochkaenko, 18 ans, est mort au combat après avoir été envoyé en Ukraine pour la Russie. Le jeune homme a été tué la veille de son 19e anniversaire après avoir été envoyé à plus de 8000 kilomètres son sa ville d’origine, pour servir dans le conflit de Vladimir Poutine.

Ce dernier fait parti des rares jeunes combattants russes morts au combat dont l’identité a été rendue publique par les autorités russes. Originaire de la ville de Belogorsk, Yego Pochkaenko a été salué en « héros » dans sa ville.

De son côté, Vladimir Poutine avait nié avoir déployé des jeunes conscrits âgés de 18 et 19 ans pour aller combattre en Ukraine. Des propos du président Russe rapidement contredit par son propre ministère de la Défense, dont son porte-parole, Igor Konashenkov, avait admis « la présence de plusieurs conscrits dans les unités russes qui participaient à l’opération militaire menée par Vladimir Poutine en Ukraine ».

Si la Russie n’est pas en mesure de fournir des chiffres fiables sur les pertes de ses soldats, les États-Unis estiment que le bilan des soldats russes mort au combat serait estimé à 6000 sans compter le nombre de soldats blessés.

Par Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires