Actu

Un premier cas suspect de Variole du singe recensé en France

La Direction générale de la Santé a indiqué ce jeudi qu’un premier cas suspect d’infection à la Variole du singe avait été signalé en France.


Les autorités sanitaires ont alerté les professionnels de santé, sur un premier cas suspect infecté par le virus de la « Variole du singe » signalé ce jeudi, comme l’indique la Direction Générale de la Santé (DGS).

Le premier cas a été recensé en Ile-de-France, apprend-on. D’autres cas ont été recensés dans plusieurs autres pays. « Des cas suspects sont en cours d’investigation dans de nombreux pays. Il s’agit d’un phénomène inhabituel » indique ainsi la Direction Générale de la Santé qui appelle les professionnels de santé à la vigilance de « tout cas évocateur ».

Qu’est-ce que le virus de la Variole du singe ?

La variole du singe qui se nomme aussi « Monkeypox », est une maladie qui sévit dans le centre de l’Afrique tropicale. Des premiers cas de virus avaient été recensés en Europe en mai 2022, dans des pays comme l’Espagne, le Portugal ou encore le Royaume-Uni.

Les symptômes observés sur ce virus sont semblables à ceux de la variole. Les personnes contaminées peuvent donc présenter de la fièvre, des éruptions pustuleuse, des douleurs musculaires, des ganglions lymphatiques enflés et des symptômes respiratoires pouvant entraîner parfois le décès.

Les professionnels de santé observent que la transmission du virus pourrait se faire par voie sexuelle dans les populations homo bisexuel comme le souligne l’infectiologue Benjamin Davido, au micro de BFMTV.

Par Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires