Télévision

« 14 millions, dans la mesure où tu vas te les prendre dans le c** » : Jean-Marie Bigard répond à sa productrice dans TPMP

L’humoriste qui était invité dans l’émission de Touche pas à Mon Poste, a répondu, sans langue de bois, à sa productrice qui l’accuse d’avoir rompu un contrat de spectacle avec un autre humoriste, à savoir Dieudonné.


Invité ce mardi soir dans l’émission Touche pas à mon Poste de Cyril Hanouna, le comédien et humoriste, Jean-Marie Bigard, a tenu à répondre à Chrystel Camus, sa productrice avec qui il est en froid. La jeune femme qui était invitée le 31 août dernier sur le plateau l’émission, avait déclaré que Jean-Marie Bigard devait monter sur scène en duo aux côtés d’un autre humoriste à savoir Dieudonné.

Un projet qui avait finalement été annulé par Jean-Marie Bigard suite à de nombreuses critiques. Sur le plateau de TPMP, Chrystel Camus avait alors prévenues que l’humoriste s’exposait à des poursuites judiciaires si ce dernier n’assurait pas le show : « Je ne peux pas défendre un artiste qui n’assume pas son contrat de production (…) S’il ne fait pas ce spectacle, à la fin de notre contrat, je devrais entamer une procédure. Pour les sociétés que je représente, cela peut s’élever à 10 millions minimum car d’autres sociétés sont concernées » avait alors déclaré Chrystel Camus.

Jean-Marie Bigard lui répond !

Ce mardi 13 septembre, l’humoriste qui était sur le plateau en présence de son avocat, a confirmé qu’il ne se produirait pas sur scène avec Dieudonné même si il a toutefois confirmé que deux rencontres avaient eu lieu.

De son côté, Cyril Hanouna a diffusé un message vidéo dans lequel on peut-y voir Chrystel Camus lancer un message à Jean-Marie Bigard :

« ean-Marie, bonjour, j’ai un message pour toi. Tu sais qu’avec le public, on t’attend tous pour le 29 novembre. On a lancé une procédure contre toi parce que tu avais peur de perdre tes contrats avec Laurent Ruquier et d’autres projets à venir. Et comme tu avais dit à Elie Semoun que tu es un bouffon avec des couilles et vu que tu as toujours dit que tu avais des couilles et que tu les as montrées, on se donne rendez-vous au 29 novembre. C’est inimaginable si tu ne venais pas. Le public serait très déçu et dirait que tu n’as pas de couilles, et on partirait avec plusieurs productions en procédures par rapport au contrat que tu as signé. »

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour qu’à la fin de la vidéo, Jean-Marie prenne la parole : « Elle est montée à 400 000, puis 4 millions, assez vite, dare-dare, elle est bien dans les cols, elle grimpe bien. Et puis elle est quand même arrivée à 14 millions. Alors moi, je lui ai dit, 14 millions, dans la mesure où tu vas te les prendre dans le c*l, il va falloir bien les rouler parce que tu vas t’abimer le trou de balle! ».

Pas sûr qu’avec de tels propos, Jean-Marie et Chrystel Camus ne retravaillent ensembles à l’avenir…

Jérémy Renard

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires