Close

Fête de la musique : Un homme se tue après avoir sauté du Pont Neuf à Paris

Pont Neuf

Le Pont Neuf à Paris / Photo CC Francis Hannaway

Ce mercredi 21 juin, la fête de la musique battait son plein dans la capitale parisienne. Mais celle-ci a été endeuillée par le décès d’un homme au cours de cette soirée.

Ce dernier âgé de 35 ans est mort dans la nuit de mercredi à jeudi après avoir « volontairement sauté » du Pont neuf situé dans le centre de la capitale comme le relate le l’AFP et le Figaro. La victime a été repêché en fin de soirée par la brigade fluviale. Il était en arrêt cardiaque respiratoire. Malgré l’intervention rapide des secours, l’homme n’a pu être sauvé.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que ce genre de drame survient pendant des festivités. En septembre 2015, un jeune homme s’était tué en chutant de la statue Marianne située sur la place de la République pendant la manifestation de la Techno Parade. La victime avait été encouragée par la foule à grimper sur le monument mais déséquilibré, le jeune homme avait fait une lourde chute de plusieurs mètres. Les secours n’avaient pu le réanimer.

2800 policiers étaient sur le terrain !

Un nombreux dispositif de sécurité était présent ce mercredi 21 juin puisque ce sont pas moins de 2800 policiers qui ont été mobilisés pour contrôler, fouiller et assurer la sécurité des personnes à l’occasion de cette nouvelle édition de la fête de la musique. « Notre ambition, c’est à la fois que la fête se déroule et que les conditions de sécurité mais aussi de tranquillité d’ordres publics soient assurées avec l’idée de protéger tous les participants à cette fête. » avait déclaré le préfet de Police Michel Delpuech lors d’un point presse jeudi, ce dernier rappelant « le contexte général de la menace » qui est élevé dans le pays.

2800 policiers sont mobilisés ce mercredi soir pour contrôler, fouiller et assurer la sécurité des personnes à l’occasion de cette nouvelle édition de la fête de la musique.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top