Close

Décès de Samuel Paty : le plan d’action du gouvernement contre l’islam radical

Macron

Emmanuel Macron / Capture France 2

Suite à la réunion du Conseil de défense, ce dimanche 18 octobre, le Président de la République a annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans les
établissements scolaires ainsi qu’un plan d’action contre l’islam radical.


Le Conseil de défense s’est réuni dimanche pour décider d’un plan d’action après la décapitation de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège de Conflans-Sainte-Honorine, par un extrémiste islamiste.

Le chef de l’État a décidé d’un renforcement de la sécurité des établissements scolaires pour la rentrée du 2 novembre. Les mesures doivent être annoncées d’ici quinze jours. Emmanuel Macron a également appelé à des « actions concrètes » contre la propagande islamiste radicale en ligne. Le conseil a décidé d’agir contre les personnes ayant soutenu l’attentat sur les réseaux sociaux.

» LIRE AUSSI – Mort de Samuel Paty : l’assaillant se serait renseigné sur l’enseignant via les réseaux sociaux

« Les structures, associations ou personnes proches des milieux radicalisés » pouvant encourager les attentats vont être visés par un plan d’action dans le courant de la semaine, ont annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin et le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) pourrait être concerné puisqu’il est soupçonné d’être impliqué dans le harcèlement de Samuel Paty. Toujours est-il que plusieurs associations vont être contrôlées et faire l’objet de « mesures appropriés », notamment la dissolution.

Une cérémonie d’hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne, mercredi 21 octobre.

Par Anna David

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top