Close

Essonne : Un policier de la bac blessé au thorax au cours d’une interpellation à Montgeron

Un policier blessé par un jet de projectile dans un quartier de Montgeron ce mardi soir

Un policier appartenant à l’équipage de la BAC 210 de l’Essonne a été blessé au thorax ce mardi soir alors qu’il procédait à l’arrestation d’un individu dans le quartier de l’Oly à Montgeron (Essonne).


Ce mardi soir, aux environs de 19h15, un équipage de la brigade anti-criminalité de l’Essonne a fait l’objet d’un refus d’obtempérer de la part d’un individu qui circulait sur un véhicule de type trois roues dans la commune de Montgeron.

Selon une source policière, l’individu formellement identifié et déjà recherché pour un autre fait n’a pas souhaité se soumettre au contrôle des policiers. Après avoir effectué plusieurs passages dans le quartier de l’Oly, le conducteur a chuté au niveau de la rue des Edelweiss. Celui-ci a été immédiatement interpellé par la BAC.

Mais alors que les policiers procédaient à l’interpellation de l’individu, une pierre a été lancée sur le pare brise du véhicule de la part de plusieurs autres individus, venus en découdre avec les forces de l’ordre. Le projectile a blessé un des policiers au niveau du thorax alors qu’il se trouvait à l’intérieur du véhicule, nous précise cette même source. Blessé, ce dernier a été transporté vers l’hôpital privé du Val d’Yerres, sans pronostic vital engagé.

D’autres policiers sont arrivés en renfort dans le secteur tandis que les individus ont pris la fuite dans le quartier. Une enquête est en cours.

Les policiers demandent plus de moyens et plus d’effectifs dans le département

De son côté, le Syndicat de Police de l’Essonne « condamne fermement ces actes. » précisant que « les rixes entre bandes avec des morts sont en augmentation ainsi que les violences policières » Des violences « jamais atteintes jusqu’à présent » ajoute le syndicat qui espère désormais que les policiers pourront bénéficier d’avantage de moyens et d’effectifs sans oublier « une réponse pénale à la hauteur de ces actes. » Des réponses jugées trop souvent laxistes par rapport aux faits commis.

Plus récemment, l’Essonne a été endeuillée par la mort de deux adolescents en l’espace de quelques jours à la suite de plusieurs rixes survenues dans le département. Une collégienne de 14 avait été mortellement poignardée lundi dernier en voulant s’interposer au cours d’une bagarre à proximité de son collège. Le lendemain, c’est un adolescent de 13 ans qui avait été tué à Boussy-Saint-Antoine au cours d’une autre rixe après avoir été mortellement blessé à la gorge.

Le pavé lancé ce mardi soir sur un véhicule de la BAC, a blessé un policier au niveau du thorax à Montgeron dans l’Essonne.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top