Close

EXCLU. Femme refusée d’allaiter son bébé en public à Disneyland Paris : Une autre victime sort du silence et se confie après avoir vécu le même incident

Maeva Gigant n'a pas pu allaiter son enfant en public dans le parc Disneyland en 2018

Samedi dernier, une femme australienne a été contrainte d’arrêter d’allaiter son enfant en public par des agents de sécurité du parc Disneyland Paris. Une lyonnaise de 18 a vécu la même expérience en 2018 au sein du parc Walt Disney Studios. Elle nous raconte…


Depuis quelques heures, le parc Disneyland Paris qui a rouvert ses portes il y a quelques semaines, fait face à une polémique sur les réseaux sociaux à la suite d’un incident survenu le weekend dernier au sein du royaume de Mickey. 

Une femme originaire d’Australie qui était en train d’allaiter son bébé de quelques mois en public, a été contrainte d’arrêter son geste après l’arrivée de deux agents de sécurité du parc d’attraction. Ces derniers qui ont gentiment demandé à la jeune mère de famille d’arrêter d’allaiter son enfant car cela pouvait choquer la clientèle étrangère, comme l’a souligné l’internaute témoin de la scène, qui a relaté les faits sur les réseaux sociaux.

Face à la polémique grandissante de l’incident, le groupe Disneyland Paris n’a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux : « Nous regrettons profondément cette situation et présentons de nouveau nos sincères excuses à la maman concernée. La demande qui lui a été faite n’est pas en phase avec notre règlement intérieur et nos valeurs. Il n’y a aucune restriction sur l’allaitement à Disneyland Paris » a déclaré la direction du parc via un communiqué, présentant ainsi ses excuses à la famille.

Une seconde victime sort du silence

Suite à cette polémique, une autre jeune mère de famille a souhaité sortir du silence. Maeva Gigant a également été victime d’un incident similaire survenu le 11 octobre 2018 alors qu’elle se trouvait au parc Walt Disney Studios. Cette jeune lyonnaise de 29 ans qui était venue en famille séjourner deux jours à Disneyland Paris n’est pas prête d’oublier cette fameuse matinée où elle a été interpellée par une salariée du parc alors qu’elle était en train d’allaiter son bébé âgé de deux mois.

« J’étais installée en retrait sur un banc caché par mon landau pour allaiter mon fils » raconte la jeune femme. Une employée du parc qui se trouvait devant l’attraction RC Racer est alors arrivée à sa hauteur, lui demandant d’arrêter. « Elle m’a dit qu’elle ne pouvait pas me laisser faire ça ici, que je pouvais choquer des personnes et que je pouvais avoir des problèmes » précise la victime qui a écrit le récit de son incident par mail au groupe Disneyland Paris. La salariée du parc a ensuite demandé à la mère de famille de bien vouloir regagner les toilettes du parc pour continuer à allaiter son enfant, chose que cette dernière a refusé.

« Je me sentais honteuse comme si j’avais mal agi. J’étais mal à l’aise et me suis sentie rabaissée par ce manque de respect alors que je répondais juste à un besoin naturel de mon enfant de 2 mois. » nous explique la jeune femme qui se trouvait ce jour-là au parc d’attraction en compagnie de son conjoint, de ses deux filles âgées de 8 et 4 ans et de son bébé de deux mois.

Disneyland réagit et déplore la situation

Maeva nous précise avoir reçu quelques jours plus tard un retour par mail de la part de Disneyland Paris qui a « déploré la situation » vécu par la victime. Cette dernière qui nous explique en revanche n’avoir eu aucun dédommagement de la part du parc d’attraction à la suite de cet incident mais uniquement des excuses du parc.

Maeva a ainsi souhaité faire connaître son histoire suite au premier incident survenu ce weekend pour que l’allaitement ne soit plus considéré comme une mauvaise pratique et que celui-ci soit mieux toléré dans les espaces publics.

Une polémique qui a été prise très au sérieux par Marlène Schiappa mais aussi la députée du Val d’Oise, Fiona Lazaar qui ont interpellé sur les réseaux sociaux la direction du groupe de Disneyland Paris.

Par Jérémy Renard

scroll to top