Actu

Noël Le Graët mis en retrait de la présidence de la Fédération française de football

Dans un communiqué publié ce mercredi 11 janvier, la Fédération française de football annonce la mise en retrait de Noël Le Graët, de la présidence de la FFF.


Noël Le Graët qui fait polémique depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux après avoir dérapé sur RMC à propos de Zinedine Zidane, « a choisi de se mettre en retrait de ses fonctions de président de la Fédération jusqu’à la communication définitive de l’audit diligenté par le ministère des Sports, et dans l’attente de son analyse par le Comex de la FFF » peut-on lire ce mercredi 11 via un communiqué de la Fédération française de football.

Le Comex de la FFF a par ailleurs décidé la mise à pied à titre conservatoire de Florence Hardouin, directrice générale de la FFF. C’est donc Philippe Diallo, vice-président délégué de la FFF, qui assurera désormais l’intérim de ces deux fonctions. 

Propos honteux et accusations de harcèlement

Depuis quelques jours, Noël Le Graët fait en effet beaucoup parlé de lui. D’une part pour ses récents propos lancés sur l’antenne de RMC à l’encontre du champion du monde de 1998, à savoir Zinedine Zidane. Invité à s’exprimer sur la reconduction de l’entraîneur Didier Deschamps prolongé jusqu’en 2026 en tant que sélectionneur de l’équipe de France, Noël Le Graët avait répondu aux journalistes en avoir « rien à secouer » si le numéro 10 de 1998 venait à aller entraîner l’équipe nationale du Brésil.

« Ça m’étonnerait qu’il parte là-bas. Mais il fait ce qu’il veut, ça ne me regarde pas, a-t-il déclaré ce dimanche avant d’ajouter : « Je ne l’ai jamais rencontré, on n’a jamais envisagé de se séparer de Didier (…) Est-ce que ça ferait mal au cœur qu’il aille là-bas ? Moi, je n’en ai rien à secouer. Il peut aller où il veut ! Il peut aller où il veut, dans un grand club, une sélection, j’y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre ? Certainement pas, je ne l’aurais même pas pris au téléphone. » avait ainsi déclaré le président de la FFF, ce qui avait provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux ainsi que chez plusieurs membres de la classe politique.

Et comme-ci cela ne suffisait pas pour l’ancien maire de Guingamp, ce dernier fait plus récemment l’objet d’accusations de harcèlement. La dernière en date est celle de l’agente de sportifs Sonia Souid qui s’est récemment exprimées auprès de nos confrères de RMC et de l’Equipe où elle a dénoncé le comportement sexiste du président de la FFF.

« Il m’a dit en tête à tête, dans son appartement, très clairement, que si je voulais qu’il m’aide, il fallait passer à la casserole », affirme dans le quotidien Sonia Souid qui souhaitait s’entretenir avec Noël Le Graët, racontant un rendez-vous destiné à promouvoir le football féminin. « Alors que je me sens compétente et légitime car j’ai réussi à faire des choses même dans la difficulté, excusez-moi du terme mais mon président me voit comme deux seins et un cul » avait ainsi déclaré la femme.

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires