Close

Jacob Blake abattu : Il a les jambes paralysées

Black Live Matter / Photo Frankie Fouganthin - CC

Jacob Blake l’afro-américain victime de sept coups de feu dans le dos par la police américaine, est actuellement paralysé des jambes.

Il est le nouveau symbole des violences policières après George Floyd. Le 12 août dernier, Jacob Blake, âgé de 29 ans, a été abattu sept fois par des policiers à Kenosha dans le Wisconsin aux États-Unis.

Cet afro-américain qui se trouvait avec ses enfants au moment des faits, était intervenu à la suite d’un conflit domestique. Au moment où Blake est entré sans son véhicule dans lequel ses enfants étaient assis sur la banquette arrière, il a été abattu de sept coups de feu.

Paralysé des jambes

Grièvement blessé, le jeune homme a été héliporté vers un hôpital le plus proche où il se trouve actuellement dans un état critique. Le père de la victime qui s’est exprimé ce mardi face à la presse, a expliqué que son fils se trouvait actuellement paralysé des jambes. Ce dernier qui est actuellement bouleversé par ce drame, a précisé que les médecins ne savaient pas encore si la paralysie de son fils était permanente.

Le père de Jacob qui devait ensuite se rendre à l’hôpital de Caroline du Nord pour être aux côtés de son fils. Jacob Blake se préparait à fêter les 8 ans de son fils avant l’incident. Ce nouveau drame intervient seulement quelques mois après la mort de George Floyd, asphyxié par un policier au cours d’un contrôle qui a dégénéré le 25 mai dernier à Minneapolis aux États-Unis.

« Qu’est ce qui a justifié tous ces coups ?

Les policiers ont quant à eux été mis en congés administratif dans l’attente de l’enquête qui se poursuit. La vidéo de l’arrestation de Jacob Blake, filmée par un témoin, a quant à elle été massivement relayée sur les réseaux sociaux depuis ces dernières 24 heures, suscitant une vague d’indignation de la part des internautes concernant la montée des violences policières aux USA.

La vidéo de l’arrestation de Jacob Blake a entraîné un déferlement de violences dans la ville de Kenosha quelques heures après les faits, obligeant les autorités à y instaurer un couvre-feu. Des véhicules et des bâtiments ont été incendiés. Les manifestants qui ont été nombreux à lancer des projectiles en direction des forces de l’ordre.

« Qu’est ce qui a justifié tous ces coups ? Qu’est ce qui justifiait de faire ça devant mes petits-fils ? Que faisons-nous » a déclaré le père de Jacob Blake à la presse, relayé par TMZ.

L’enquête sur cette nouvelle affaire se poursuit…

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top